octobre


octobre

octobre [ ɔktɔbr ] n. m.
• 1213; lat. october « huitième mois de l'année romaine (qui commençait en mars) », de octo « huit »
Dixième mois de l'année (correspondait à vendémiaire, brumaire dans le calendrier républicain). Le mois d'octobre, octobre a 31 jours. Il prend des vacances en octobre. « Octobre, le courrier de l'hiver » (A. Bertrand). Rare Des octobres : des mois d'octobre.
Hist. La révolution d'octobre (octobre 1917),qui renversa le régime russe de Kerenski au profit des soviets.

octobre nom masculin (latin october, de octo, huit, l'année romaine commençant en mars) Dixième mois de l'année. ● octobre (difficultés) nom masculin (latin october, de octo, huit, l'année romaine commençant en mars) Orthographe La révolution d'Octobre, avec une majuscule (nom propre). Mais son anniversaire tombe en octobre, sans majuscule.

octobre
n. m. Dixième mois de l'année, comprenant trente et un jours.

⇒OCTOBRE, subst. masc.
Dixième mois de l'année grégorienne (correspondant au huitième mois de l'année julienne), situé entre septembre et novembre et marqué par l'automne. Le premier, le deux octobre; le vent d'octobre; la rentrée, la session d'octobre; avoir lieu en octobre, au mois d'octobre, à la mi-octobre; le mois d'octobre a trente et un jours. Et, si je voulais jouir, avant les premiers froids, de la dernière quinzaine du féerique mois d'octobre dans les rochers rougis (...) je devais me hâter! (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p.287). La rentrée était à deux heures de l'après-midi, et par une de ces délicieuses journées d'octobre, chaudes, tranquillement ensoleillées, qui sont comme un adieu très mélancolique de l'été (LOTI, Rom. enf., 1890, p.204). V. adorable ex. 34, brande ex. 1:
♦ Le mois d'octobre 1908 est resté fameux chez les météorologistes par sa beauté extraordinaire. Les hommes d'État sont plus oublieux. Sinon, ils se souviendraient de ce même mois d'octobre avec faveur. Car il faillit leur apporter, six ans en avance, la Guerre Mondiale...
ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p.25.
Par personnification. L'Azur attendri d'Octobre pâle et pur Qui mire aux grands bassins sa langueur infinie Et laisse, sur l'eau morte où la fauve agonie Des feuilles erre au vent et creuse un froid sillon, Se traîner le soleil jaune d'un long rayon (MALLARMÉ, Poés., 1898, p.39).
HISTOIRE
Journées d'octobre (5-6 octobre 1789). Journées d'émeute marquées par le soulèvement du peuple de Paris en proie à la disette, sa marche sur Versailles et le retour de Louis XVI et de la famille royale à Paris. À partir des journées d'octobre, c'est-à-dire au moment où l'autorité royale était déjà diminuée par l'Assemblée et où le prestige de l'Assemblée était affaibli par son impuissance à maintenir l'ordre et à améliorer les finances (BAINVILLE, Hist. Fr., t.2, 1924, p.38).
Révolution d'octobre. Insurrection déclenchée en Russie par les bolcheviks le 24 octobre 1917 (6 novembre de notre calendrier), qui renversa le régime socialiste de Kérensky et instaura la dictature du prolétariat. S'il n'y a pas moyen [de vous arranger avec Chang-Kaï-Shek], rendez les armes. — À ce compte, il ne fallait pas tenter la Révolution d'octobre: combien étaient les bolcheviks? (MALRAUX, Cond. hum., 1933, p.281). La période de reconstruction dont la Révolution d'octobre n'est pas encore sortie place au premier rang de ses besoins [de l'U.R.S.S.] les informations techniques (NIZAN, Conspir., 1938, p.66).
REM. Octobriste, subst. masc. Homme politique russe approuvant le manifeste du 30 octobre 1905 par lequel le tsar Nicolas II octroyait un régime constitutionnel; membre du parti conservateur appuyant cette Constitution. Ce projet a l'appui de 166 députés de l'opposition et de quelques octobristes (PÉGUY, Notre jeun., 1910, p.177).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1119 october (PHILIPPE DE THAON, Comput, éd. E. Mall, 647); 1213 octobre (Fet des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, t.1, p.382, 19). Empr. au lat. october (mensis) «octobre, huitième mois de l'année romaine» (dér. de octo «huit») d'où en a. fr. la forme uitovre 1119 (Philippe DE THAON, op. cit., 791) —1369 ds GDF. Compl. qui a eu peu de vitalité. Cf. les formes witembre (XIIIe s. ds GDF., s.v. octembre) et octembre (XIIIe s.-XVe s., ibid.) qui se rattachent au lat. vulg. octember (IIe s. av. J.-C. d'apr. G. PARIS ds Romania t. 10, p.50, note 2). Fréq. abs. littér.:5599. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a)5999, b) 9724; XXe s.: a) 9209, b) 7942. Bbg. QUEM. DDL t.26 (s.v. octobriste).

octobre [ɔktɔbʀ] n. m.
ÉTYM. 1213; uitovre, v. 1119; lat. october « huitième mois de l'année romaine qui commençait en mars », de octo « huit ».
Dixième mois de l'année dans le calendrier grégorien ( Vendémiaire, et brumaire, dans le calendrier républicain). || Le mois d'octobre, octobre a 31 jours. || La Nuit d'octobre, poème de Musset. || Le 6 octobre, premier volume des Hommes de bonne volonté, de J. Romains. || Prendre ses vacances en octobre.
1 Et quand octobre souffle, émondeur des vieux arbres,
Son vent mélancolique à l'entour des vieux marbres.
Baudelaire, les Fleurs du mal, « Tableaux parisiens », C.
2 Octobre, le courrier de l'hiver, heurte à la porte de nos demeures. Une pluie intermittente inonde la vitre offusquée, et le vent jonche des feuilles mortes du platane le perron solitaire.
Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, « Silves », III, « Octobre ».
3 Octobre avait enfanté de la mer un mauvais temps précoce. D'ordinaire il est incertain; il va nerveusement d'un beau jour doré à une tempête. Mais par nature il est l'automne même et sa destination dans les choses du ciel le consacre plutôt aux variations brusques et à l'écoulement des richesses d'été qu'aux petites pluies glaciales, aux brouillards maladifs, aux grisailles monotones.
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 46.
Hist. || Les journées d'octobre : les journées des 5 et 6 octobre 1789 au cours desquelles le peuple de Paris marcha sur Versailles et ramena Louis XVI et sa famille (→ Méthode, cit. 5; mitron, cit. 2).(En Russie). || Révolutions d'octobre, celle d'octobre 1905 qui contraignit Nicolas II à octroyer une constitution (projet défendu par les « octobristes »); celle d'octobre 1917 qui renversa le régime de Kerensky au profit des soviets.Ellipt. || L'octobre russe.
4 À bien regarder, tout ce qui compta réellement dans cette jeunesse fut à ce moment impulsé d'ailleurs, et d'abord comme conçu et engendré par l'octobre russe de 1917, puis mis au jour dans l'après-midi du jeudi noir de Wall Street, en octobre 1929, quand l'histoire frappa les deux premiers coups de la crise universelle. Toute notre passion se rassembla, se concentra en une seule idée qui se fit pour nous claire et distincte, celle d'une Révolution déployant ensemble notre destin et celui du monde.
Raymond Abellio, les Militants, p. 11.
Par ext. Ensemble de journées révolutionnaires entraînant la prise du pouvoir par le prolétariat.
5 1923-1932. Neuf ans déjà. L'insurrection et l'écrasement des ouvriers de Hambourg. Noyé dans le sang, l'avortement de ce qui eût dû être le glorieux « octobre » allemand et ne fut, en Europe, que le dernier soubresaut des révolutions bolcheviques.
Raymond Abellio, les Militants, p. 120.
DÉR. Octobriste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • octobre — Octobre. s. m. Le mois qui estoit le huitiéme de l années quand elle commençoit au premier Mars, & qui est le dixiéme apresent. Au mois d Octobre. en Octobre. Octobre a trente un jours. le premier, le deuxiéme jour d Octobre. le premier Octobre,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • octobre — Octobre, m. penac. Est le nom du dixiesme mois de l année, le Soleil estant au dixseptiesme degré, et trenteneufiesme minute du signe de Libra, October …   Thresor de la langue françoyse

  • Octobre — Pour les articles homonymes, voir Octobre (homonymie). Octobre …   Wikipédia en Français

  • OCTOBRE — s. m. Le mois qui était le huitième de l année, quand elle commençait au mois de mars, et qui est maintenant le dixième. Au mois d octobre. En octobre. Octobre a trente un jours. Le premier, le deuxième jour d octobre. Le deux d octobre. Le deux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • OCTOBRE — n. m. Le dixième mois de l’année, qui doit son nom à ce qu’il était le huitième mois de l’ancien calendrier romain. Au mois d’octobre. En octobre. Octobre a trente et un jours. Le premier, le deuxième jour d’octobre. Le deux d’octobre. Le deux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • octobre — (o kto br ) s. m. Le huitième mois de l année quand elle commençait en mars, le dixième quand on commence par janvier, selon la manière de compter actuelle. Le mois d octobre. Le deux d octobre, ou le deux octobre. •   Ci gît Jean qui baissait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Octobre — This article is about the movie Octobre; for information about the Gregorian month, see October. Octobre Directed by Pierre Falardeau Produced by Marc Daigle Written by Francis Simard (book) …   Wikipedia

  • octòbre — óutobre m. octobre …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • octobre — [ɔktɔbʀ(ə)] (n. m.) pluriel : octobres …   French Morphology and Phonetics

  • OCTOBRE — Octobres …   Abbreviations in Latin Inscriptions


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.